Impostures d'impostures

Author: 
Patrice Faubert
Locality: 

" On peut donc dire que ces sociétés dites primitives sont une preuve que
l'organisation verticale de la société n'est en rien " naturelle " et qu'il est
possible de mettre en place une société horizontale à l'échelle de la planète
( les sociétés sans Etat, décrites par Clastres, couvraient par le passé un très
long territoire et comptaient des millions d'individus. ) "

CNT AIT ( Anarchosyndicalisme 2014 )

La science
Est voilée par l'idéologie
La politique
Est voilée par les agences de notation
Et toutes les impostures
Que dénoncent d'autres impostures
Partout leurs ordures
Cela discours sur de nobles esprits
Vraiment, tout cela, salit
Il faudrait faire un testament
Qu'en dehors de soi, personne n'ose parler
Forcément, honteusement, ment
Et soit par avance, discrédité !
Sur des radios
Tout bas ou tout haut
Stirner, Debord, ils osent parler, du balai, de l'air
Ils et elles osent tout, les réactionnaires
Quand vous êtes un inconnu
Ils et elles vous crachent dessus
Et dès la moindre petite notoriété
Vous gagnez un prix de beauté
Vraiment tous ces gens, à la vérité
A la décence, sont des chenapans
C'est vraiment à dégueuler !
Tout est devenu
Un institut de blablalogie
Avec des docteurs en blablalogie
Des précis de blablalogie
Des traités de blablalogie
Des abrégés de blablalogie
Des blablalogistes distingués
Dont les propos sont télévisés
Et c'est un autre blablalogiste qui vous le dit !
Et nous nous reconstruisons
Dans nos rêves, reproduction du jour, de la veille
Pour la plupart dans notre paradoxal sommeil
Cent minutes chaque nuit, du monde des rêves
Chaque nuit, pas de trêve
Par semaine, nos souvenirs, n'en gardent que deux
Le reste s'envole, c'est peut-être mieux
Depuis longtemps
Plus aucun syndicat
Ou seulement de collaboration avec le patronat
Pour les salariés c'est un trépas
Il reste la CNT AIT, c'est un cas
Et pour éviter le tracas
L'idéologie de l'anarchie
Doit être l'anarchie de l'idéologie
Jamais limitée, jamais séparée, jamais finie
Car les conseils ouvriers
C'est on nous le dit, du passé
Peu importe la définition, il faudra trouver !
La France est championne d'Europe
Pour les pesticides, c'est le top
Chaque année, 40.000 tonnes aspergées
Dans les champs, 53 pour cent des fruits et légumes, contaminés
Tous les jours, de la bouffe pour nous empoisonner !
Le chimpanzé qui comme l'être dit humain
A le même ancêtre commun
Il y a 7 millions d'années, différemment, ils ont évolué
Au moins le chimpanzé ne veut pas tout exterminer !
Quand dans une manifestation de contestation
Donc avec une force qui veut une vraie révolution
Il faut seulement environ 1000 personnes
Pour créer du côté de la tyrannie, la panique qui résonne
Comme pour la récente protestation de masse
Contre la construction de l'inutile aéroport de Notre-Dame-des-Landes
Mais qui donc est du côté de la casse ?
C'est toujours en fait, le pouvoir en place
Et si 10.000 individus étaient déterminés
Ce que cela pourrait faire, on peut l'imaginer !
Un processus de guerre civile serait engendré
Mais par la grande majorité de la population, rejeté
Moi qui n'aime pas les groupes
J'ai un faible pour ces troupes
Que la bien-pensance critique
Les bourgeoisies ont leur éthique
Mais il est possible que l'extrême droite du capital
S'invite à toutes les défenses du social
Aimant et attisant la violence, par stratégie
Et même se servant de l'anarchie
Comme tous les enfants perdus de la société
Alcooliques, drogués, précarisés, rejetés
Peuvent au fasciste Dieudonné M'bala M'bala, s'identifier !
L'alibi de la violence
La violence de l'alibi
Mais toute révolte qui se réalise en groupe
Débouche sur une structure de dominance
Toujours scotomisée, par le chef de soupe
Et ainsi toute vraie révolution, loupe !
Voici pourquoi je n'aime pas les groupes
Ou pourquoi les amis de mes amis
Ne sont que rarement mes amis
Ce qui par beaucoup est malpris
Cela peut devenir de la vengeance
Refuser une invitation de groupe, outrecuidance
Après la calomnie vous suit
Après, l'outragé vous maudit !
Le solitaire est toujours incompris
Des religions et des idéologies
Il ne se veut pas grégaire !
La confusion de tous les évènements
Du fascisme relooké est le principal vêtement
Il faut tout dépecer, toujours l'esprit vigilant
Car la domination est dans tous les courants
Qui sont les courants de la domination
L'ennemi est déjà dans tous les rangs !

" Nous pouvons devenir aussi atrocement coupables en n'étant que
de simples rouages, alors nous devons refuser d'être transformés
en de tels rouages "

Claude Eatherly ( 1918-1978 ) " Pilote en mission de survol sur Hiroshima "

Patrice Faubert ( 2010 et 2014 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway.fr "

"So it can be said that these so-called primitive societies are proof that
The vertical organization of society is in no way "natural" and
Possible to build a horizontal society on a global scale
(Societies without state, described by Clastres, covered in the past a very
Territory and had millions of people. ) "

CNT AIT (Anarchosyndicalism 2014)

Science
Is veiled by ideology
Politics
Is veiled by rating agencies
And all the shambles
What other shambles denounce
Everywhere their garbage
This discourse on noble minds
Really, all that, dirty
It would be necessary to make a will
That apart from self, no one dares to speak
Inevitably, shamefully,
And in advance, discredited!
On radios
All low or high
Stirner, Debord, they dare speak, the broom, the air
They dare everything, the reactionaries
When you are an unknown
They and they spit on you
And from the smallest notoriety
You win a beauty prize
Really all these people, indeed
To the decency, are chenapans
It is really to be disgusted!
Everything has become
An institute of blablalogy
With doctors in blablalogy
Precision of blablalogy
Treaties of blablalogy
Abbreviations of blablalogy
Distinguished blablers
Whose words are televised
And another blablologist tells you!
And we rebuild
In our dreams, reproduction of the day, the day before
For most in our paradoxical sleep
One hundred minutes each night, from the world of dreams
Every night, no truce
Each week, our memories, keep only two
The rest is flying, maybe it's better
Since a long time
No more unions
Or only in collaboration with the employers
For employees it is a death
It remains the CNT AIT, it is a case
And to avoid the hassle
The ideology of anarchy
Must be the anarchy of ideology
Never limited, never separated, never finished
For the workers councils
We are told, from the past
Whatever the definition, it will have to be found!
France is European champion
For pesticides, it is the top
Each year, 40,000 tons
In the fields, 53 per cent of fruit and vegetables, contaminated
Everyday, food to poison us!
The chimpanzee who, like the human being
Has the same common ancestor
7 million years ago, differently, they have evolved
At least the chimpanzee does not want to exterminate everything!
When in a protest demonstration
So with a force that wants a real revolution
It takes only about 1000 people
To create on the side of tyranny, the panic that resonates
As for the recent mass protest
Against the construction of the useless Notre-Dame-des-Landes airport
But who is on the side of the break?
It is always in fact the power in place
And if 10,000 individuals were determined
What this could do, we can imagine!
A process of civil war would be engendered
But by the great majority of the population, rejected
I do not like groups
I have a weakness for these troops
That critical good-thinking
The bourgeoisie have their ethics
But it is possible that the extreme right of capital
Invites itself to all the defenses of the social
Magnet and fanning violence, by strategy
And even using anarchy
Like all the lost children of society
Alcoholics, drug addicts, precarious, rejected
May the fascist Dieudonné M'bala M'bala, identify himself!
The alibi of violence
The violence of the alibi
But any revolt that is realized in group
Unraveling a dominance structure
Still scotomized, by the chef de soup
And thus all true revolution, magnify!
Here's why I do not like groups
Or why friends of my friends
Only rarely are my friends
What by many is misunderstood
This can become revenge
Refusing group invitation, ruling
After the calumny follows you
Afterwards, the outraged curses you!
The solitary is always misunderstood
Religions and ideologies
It does not want to be gregarious!
The confusion of all events
Fascism relooked is the main garment
It is necessary to cut everything, always the vigilant spirit
For domination is in all currents
Who are the currents of domination
The enemy is already in all ranks!

"We can become atrociously guilty by being only
Mere cogs, then we must refuse to be transformed
In such workings "

Claude Eatherly (1918-1978) "Pilot on a mission to fly over Hiroshima"

Pat Patrice Faubert (2010 and 2014) Pat puette, poet, poet, paraphysician (http://patrice.faubert.over-blog.com/) Pat says the guest on "hiway.fr"

Add new comment

Plain text

  • No HTML tags allowed.
  • Lines and paragraphs break automatically.
To prevent automated spam submissions leave this field empty.
CAPTCHA
This question is for testing whether you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
Image CAPTCHA
Enter the characters shown in the image.